Pourquoi Planter Des Arbres En Ville ?

Nous entendons souvent que les arbres sont indispensables à l’humanité. Mais savons-nous réellement pourquoi ?

Picto photo Marion

Par MARION

L’arbre est l’une des plantes les plus durables qui existe, un arbre peut vivre pendant des années, des siècles, voir même des millénaires, et il en existe entre 60 000 et 100 000 espèces. Toutefois, il est aujourd’hui extrêmement rare de voir un arbre qui a vécu des millénaires de part les actes de déforestation de plus en plus fréquents dans le monde dont les motifs sont nombreux.

D’abord, l’arbre est une source de bois, un matériau très prisé par l’Homme. De plus, les forêts sont coupées pour profiter des espaces, récupérer des terrains pour des zones de pâturages, comme c’est le cas en Amazonie, (17% de sa surface a été supprimée) ou pour faire place à des constructions immobilières. Enfin, l’arbre fait aussi fonctionner l’industrie du papier, 20% des arbres abattus dans le monde contribuent à celle-ci.

L’arbre se révèle pourtant être vital pour l’Homme et peut augmenter considérablement sa qualité de vie, notamment en ville. Paradoxalement, l’arbre a été la première victime de l’urbanisation. Cependant, de plus en plus de villes reviennent sur cette décision. Voyons ensemble pour quelles raisons.

1. L’ARBRE EST UN PURIFICATEUR D’AIR

Aujourd’hui nous le savons, l’une des principales causes du réchauffement climatique est l’émission de gaz à effet de serre. Nous partageons l’idée qu’il est important de penser les végétaux comme véritable solution à ce problème.

En effet, l’arbre à la capacité d’absorber le CO2, ce qui peut être un véritable avantage en ville et qui peut considérablement y améliorer la qualité de vie. Certains arbres peuvent absorber jusqu’à 5,4 tonnes de CO2 par an. Ils possèdent une réelle fonction de purificateurs d’air. 

De plus, Les arbres produisent de grandes quantités d’oxygène, de part la photosynthèse.  Prenons un chêne d’Amérique mature, à lui seul il réalise suffisamment d’oxygène pour la journée d’une personne.

2. IL AMÉLIORE CONSIDÉRABLEMENT LA QUALITÉ DE VIE DES CITOYENS

La plantation d’arbres en ville permet d’avoir des rues plus ombragées et plus fraîches en été. Les villes les plus arborées peuvent gagner entre 2 et 4 degrés. Les feuilles de l’arbre créent des vapeurs d’eau qu’elles diffusent dans l’atmosphère, c’est l’évapotranspiration. Une solution efficace qui permet de diminuer les effets du réchauffement climatique. 

De plus, la densité de l’arbre permet d’obtenir des rues plus ombragées et par conséquent un bitume moins chaud. Toutefois, en hiver les rues ne seront pas plus froides pour autant, puisque l’arbre sert cette fois-ci de véritable paravent, empêchant le froid et le vent d’être trop présents. 

À noter, qu’un groupe d’arbres placé de façon stratégique, en ville, permet une réduction de la pollution sonore importante.

3. L’ARBRE AMÉLIORE LA SANTÉ DES CITADINS

De nombreuses études démontrent que vivre à proximité de la végétation, améliore considérablement la vie des individus, mais aussi leur santé. 

Selon une étude de l’Union Nationale Des Entreprises Du Paysage, en 2016, vivre à proximité d’un espace vert diminuerait de 34% les douleurs au dos, 31% les troubles d’anxiété, 25% les dépressions, 23% l’asthme, 17% les AVC et de 15% les migraines. 

Nous sommes nombreux à nous balader au seins des espaces verts, sans forcément nous rendre compte à quel point cela est bénéfique pour nous. Des études ont su prouver que les personnes âgées vivant à proximité d’espaces verts vivaient plus longtemps.

Couple en santé regardant arbre en forme de coeur

4. UN ALLIÉ QUI RÉGULE ET FILTRE L’EAU

Les arbres modèrent la quantité d’eau dans le sol, et ainsi diminuent les risques d’inondations, d’érosion et de débordements d’égouts.

Le feuillage de l’arbre permet de ralentir la chute des gouttes d’eau et ainsi d’améliorer son infiltration dans le sol. Quant à l’eau qui se retrouve directement au sol, elle est en grande quantité absorbée par les racines des arbres, mais aussi par la litière au sol de celui-ci. 

Au delà d’éviter les inondations, en absorbant l’eau, l’arbre participe aussi à la conservation de sa qualité, puisqu’elle ne va plus ruisseler sur des surfaces polluées telles que les pavés, les routes, etc…

Sans arbres en ville, l’eau coule sur les surfaces polluées pour finir dans d’autres cours d’eau et les polluer. De plus, cela augmente considérablement la quantité d’eau au sein des égouts et les coûts de traitement des eaux liées aux inondations.

De plus en plus de villes prennent conscience des bienfaits des arbres dans leurs rues. Mais ce n’est pas réellement une question de quantité, mais plutôt d’espèces choisies et de stratégie de plantation. 

Si l’ensemble des ces conditions sont respectées, alors les arbres devraient améliorer efficacement la qualité de vie des citoyens, mais pas que ! Rappelons que les espaces verts citadins encouragent aussi la biodiversité, les oiseaux et les insectes sont ainsi préservés.

Arbres en ville

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *